455 Boulevard de la Gappe, Gatineau, J8T 0G1

Prise en charge des commotions cérébrales

Prise en charge des commotions cérébrales

La commotion cérébrale est un traumatisme qui n’est pas visible comme peuvent l’être d’autres blessures physiques. Elle est le plus souvent causée par un choc subit à la tête directement, mais peut également être dû à la propagation du coup exerçant une force sur la tête.

Elle est parfois difficile à détecter car elle ne laisse pas de traces visibles sur les différents tests d’imageries médicales  comme l’IRM, la radiographie ou le SCAN. C’est donc l’ensemble des signes et symptômes et l’examen clinique qui permettent au professionnel de la santé de rendre le diagnostic de commotion.

Cette pathologie est complexe, multidimensionnelle et évolutive et ne se manifeste pas toujours de la même façon affectant temporairement le fonctionnement du cerveau, avec des réactions différentes d’un individu à l’autre.

La commotion cérébrale chez les athlètes est fortement discutée, mais il est aussi fréquent qu’une commtion cérébrale résulte d’un événement extérieur à la patique sportive (chutes, accidents de voiture, accidents de travail). La commotion cérébrale touche les enfants, les adolescents et les adultes.

Si vous êtes victime (ou croyez être victime) d’un impact au cerveau, il devient important de réagir le plus rapidement possible.

Peu importe le niveau de gravité, le traitement des commotions cérébrales doit être commencé dans les plus brefs délais. Un retour hâtif aux activités habituelles peut augmenter et entretenir les symptômes.

Afin de garantir une récupération complète, un suivi physiothérapeutique est fortement suggéré. Le physiothérapeute va évaluer les éléments suivants.

Évaluation en physiothérapie

En présence d’une commotion cérébrale suspectée, une évaluation complète est effectuée par le physiothérapeute, prenant en compte des données subjectives et objectives :

Données subjectives :

  • Signes et symptômes suivant la commotion cérébrale
  • Signes et symptômes neurologiques
  • État de conscience, orientation et mémoire
  • Douleur

Données objectives :

  • Examen neurologique complet : tests physiques, intégrité des structures cérébrales et autres atteintes.
  • Examen cervical : mobilité, force, tension musculaire
  • Examen orthopédique : scan du membre supérieur et inférieur complet
  • Évaluation de l’équilibre et évaluation vestibulaire au besoin

Traitements:

Le traitement le plus efficace post-commotion cérébrale est le repos. Toute activité physique ou sportive doit être interrompue dans les 24-48 heures suite à la commotion cérébrale. Le physiothérapeute va ensuite établir un suivi méticuleux de l’évolution des symptômes. De plus, le physiothérapeute va prescrire des exercices de mobilité, renforcement et proprioception cervicale ou encore des exercices de coordination et d’équilibre en fonction de son examen subjectif, objectif et de la condition générale du patient. Il prodiguera des conseils importants pour le processus de guérison de la commotion cérébrale. Enfin, il pourra accompagner le patient dans les étapes de la récupération vers la reprise d’activités sportives ou de sa vie normale pour assurer un retour au jeu sécuritaire ou à sa vie habituelle et graduelle sans aggravation des symptômes.

Besoin d’aide?

Prenez rendez-vous en ligne pour une consultation afin de débuter votre parcours vers la santé.