455 Boulevard de la Gappe, Gatineau, J8T 0G1

Fracture

TRAITEMENT DE Fracture

Une fracture se caractérise par une fissure de l’os due à un choc violent, un accident ou une chute, ce qui provoque un traumatisme direct. On constate que les fractures se présentent sous différentes formes : les fractures de compression, les fractures de fatigue, les fractures ouvertes, les fractures simples et les fractures en bois vert. Il faut noter que les fractures peuvent également atteindre les autres parties comme les ligaments, les muscles, les vaisseaux sanguins, et même la peau.

Quels sont les signes et les symptômes d’une fracture ?

Pour reconnaître une fracture, les signes sont très révélateurs, car vous pourrez sentir des craquements d’os à l’intérieur de la partie affectée. Ensuite, la douleur va s’intensifier même lorsque vous touchez la partie et c’est aussi le cas à chaque mouvement. Ce qui est certain, c’est que le diagnostic sera rapide, car la fracture va causer un gonflement ou une déformation, voire des bleus.

Par ailleurs, les symptômes peuvent se présenter différemment en fonction de l’organe touché. Lorsqu’il s’agit de fracture craniofaciale ou vertébrale, le patient peut souffrir d’un trouble de conscience, de fourmillements et des paralysies. Dans d’autres circonstances, une difficulté à respirer avec un crachat de sang peut survenir si la partie touchée concerne la cage thoracique. Il y a aussi des patients qui ont une miction anormale lorsque le bassin est fracturé. Pour ce qui est d’une fracture pathologique, une douleur et une gêne peuvent se sentir lorsque la personne marche.

Quelles sont les causes d’une fracture ?

Les causes d’une fracture sont les traumatismes qui se distinguent comme suit :

  • Un coup direct tel qu’une chute ou un accident de voiture ;
  • Un coup modéré tel qu’un choc à répétition, c’est ce qui arrive souvent aux athlètes ou aux soldats qui font de longs parcours. Dans ce cas-là, on parle de fracture de fatigue.

Il faut noter qu’un choc intense peut causer une fracture importante. Prenons l’exemple d’une chute au sol, les fractures sont mineures alors que si la personne tombe d’un immeuble, les fractures peuvent être multiples et importantes.

Par ailleurs, il y a des maladies qui rendent les os encore plus faibles comme :

  • Des infections ;
  • Des tumeurs, particulièrement ceux qui touchent les os ;
  • Une ostéoporose.

Le souci avec ces différentes maladies, c’est que les personnes concernées auront plus de probabilité d’avoir un os cassé résultant d’un simple choc. D’ailleurs, c’est ce qu’on appelle des fractures pathologiques.

Quels sont les différents types de fractures ?

Les fractures sont nombreuses, vous avez :

  • Les fractures simples : bris d’os résultant d’un choc ;
  • Les fractures spontanées : bris d’os résultant d’une pathologie comme l’ostéoporose ;
  • Les fractures ouvertes : bris d’os traversant la peau ;
  • Les fractures de fatigue : bris d’os résultat d’un petit choc à répétition ;
  • Les fractures de compression : écrasement d’un membre ;
  • Les fractures en bois vert : bris d’os chez les jeunes enfants.

À noter que les muscles, la peau et les vaisseaux sanguins peuvent également être touchés à cause d’une fracture des os.

Quel est le diagnostic ?

Lorsqu’un patient se présente chez son médecin pour un diagnostic, ce dernier doit effectuer des examens approfondis en ayant connaissance de la maladie ou de l’accident.

Seule une radiographie peut confirmer le diagnostic d’une fracture et dans d’autres cas, une imagerie par résonance magnétique ou IRM doit être réalisée. Il y a aussi d’autres méthodes d’imagerie possibles comme la réalisation :

  • D’une scintigraphie : examen qui permet de faire une analyse complète des organes avec une caméra particulière ;
  • D’une tomodensitométrie (TDM) : utilisation de rayons X pour déterminer les parties fissurées.

Traitements par physiothérapie

Quand un patient souffre d’une fracture, Physio+ Hamel peut parfaitement se charger de soulager les parties touchées grâce à des méthodes spécifiques. Peu importe si vous êtes dans une situation d’immobilité ou si vous souhaitez suivre le traitement après avoir enlevé le plâtre. Plusieurs traitements sont possibles :

  • Exercices pour rendre les membres souples ;
  • Renforcement ;
  • Technique de thérapie annuelle et éducationnelle.
Besoin d’aide?

Prenez rendez-vous en ligne pour une consultation afin de débuter votre parcours vers la santé.